Déjà 10 000 m² de façades construits avec Facadeclick | circubuild.be

Déjà 10 000 m² de façades construits avec Facadeclick

  •   30 nov. 2020
  • Wouter Polspoel

Au cours des six derniers mois, 10 000 m² de façades ont été construits avec la brique circulaire de Facadeclick. Il ne s'agit pas de maisons unifamiliales - il en faudrait environ 40 - mais de  dix grands bâtiments, 7 en Belgique et 3 aux Pays-Bas. Une même quantité est en prévision chez les promoteurs immobiliers. « Actuellement, notre produit est principalement utilisé dans de grands projets », explique Jasper Vandenbempt, qui a fondé Facadecklick avec son père. « Les particuliers qui construisent une maison une fois dans leur vie préfèrent s'en tenir à la célèbre brique collée ou maçonnée. » Facadeclick va bientôt élargir sa gamme de briques circulaires.

 

Les choses vont donc crescendo pour Facadeclick, avec cette certitude de production d'une quantité équivalente de briques de parement circulaire, des briques brevetées qui possèdent un évidement pour un insert en plastique et peut être cliquée sur la brique du dessous. « Certains grands entrepreneurs travailleront bientôt avec nos briques sur leurs chantiers, respectivement dans un nouveau bâtiment scolaire et des appartements. Et un promoteur planifie cinq maisons unifamiliales avec notre système », déclare Jasper Vandenbempt. « Ils ont été convaincus non seulement par le caractère réutilisable, mais aussi par la rapidité de construction et le coût peu élevé de nos produits. »

Moins chère qu'une façade non-circulaire

Jasper Vandenbempt se rend compte que, dans le secteur très conservateur de la construction, c'est principalement cette économie sur les coûts qui est décisive. « Nos briques sont légèrement plus chères à l'achat que les briques de parement traditionnelles, collées ou maçonnées, mais elles s'avèrent beaucoup moins chères lorsqu'on prend en considération toute la durée de vie. Car, lors de la construction d'une façade, les coûts salariaux représentent les deux tiers du coût total, et les briques seulement un tiers. Avec notre système, un auto-constructeur et même un profane peuvent monter un mur presque trois fois plus rapidement. De plus, notre brique a une grande valeur résiduelle. »

En voie d'élargir la gamme

Facadeclick a récemment décidé d'élargir le choix des types de produits. « La briqueterie familiale limbourgeoise Nelissen était jusqu'à présent le seul producteur à nous fabriquer des briques, en trois couleurs et trois tailles. Mais les clients et les architectes, notamment en Belgique, veulent une gamme plus large. C'est pourquoi nous sommes en pleine discussion avec d'autres producteurs de briques. Nous avons récemment conclu un accord avec Rodruza, un acteur de taille moyenne aux Pays-Bas. Nous allons attendre un peu pour contacter les plus grands producteurs, tels que Wienerberger », précise Jasper Vandenbempt.

Le jeune ingénieur pense qu'un bel avenir s'offre aux briques de parement circulaires. « La construction plus rapide, moins chère et surtout plus écologique est un sujet brûlant, non seulement en Belgique, mais aussi dans les pays voisins. Le Green Deal lancé récemment par l'Europe ne peut qu'y contribuer. La Chine, l'Afrique et probablement bientôt l'Amérique sont des marchés potentiels, car le climat et l'environnement sont de plus en plus à l'ordre du jour. »

Deux fois plus solide qu'un mur traditionnel

Il pense même pouvoir convaincre ceux qui ne sont pas préoccupés par le coût de leur façade ou de construire ou non de manière circulaire : « Notre système constructif a été testé de manière approfondie et avec succès par les centres de recherche de l'Université de Gand et de la VUB. Les tests montrent qu'une façade construite avec Facadeclick est deux fois plus solide qu'un mur traditionnel », conclut-il.

 

Actualités - Vue d'ensemble