Etude de cas : Ket & Co, Molenbeek-Saint-Jean | circubuild.be

Etude de cas : Ket & Co, Molenbeek-Saint-Jean

  •   15 déc. 2020
  • Wouter Polspoel

Ket & Co à Molenbeek-Saint-Jean est une école fondamentale avec salle de sport conçue par OSK-AR architecten et B612 Associates. Ce projet est un bel exemple de ce qu’implique la construction circulaire au niveau de la conception et du bâtiment. Le point de départ des architectes était en effet que le bâtiment puisse s’adapter assez facilement à une éventuelle nouvelle affectation, de sorte qu’il ne doive pas disparaître dans une vingtaine d’années pour faire place à nouvelle construction.

Les réponses ont été données par Nicolas Raemaekers, co-fondateur de OSK-AR architecten.


Dans cette nouvelle école située dans une partie très densément peuplée de Molenbeek-Saint-Jean, les classes ont été connectées par deux pour permettre le co-enseignement, tandis que des potagers éducatifs sont prévus à l’attention des élèves sur la terrasse de toit. Par ailleurs, un auditoire et un FabLab ont également été conçus sur mesure pour les enfants.


En quoi le bâtiment est-il circulaire ?

Les espaces sont ouverts aux habitants du quartier en dehors des heures scolaires. Que l’école, entièrement construite selon la stricte norme passive bruxelloise, puisse signifier quelque chose pour le voisinage, est en soi déjà circulaire, car cela évite d’avoir besoin de bâtiments supplémentaires.

En outre, le concept est circulaire au sens où l’adaptabilité fut un point de départ essentiel. Le choix s’est porté sur un volume compact composé d’un squelette en béton préfabriqué. Certes, il ne s’agit pas d’un matériau circulaire du point de vue écologique, mais il est quand même durable si l’on considère sa durée de vie. Opter pour le béton préfabriqué permet d’une part un processus de construction très efficace en termes de coût et d’énergie – le bâtiment, d’une surface totale d’environ 4200 m² a été réalisé en moins d’un an – et d’autre part de construire un bâtiment très flexible, à l’épreuve du temps puisque son organisation intérieure – au moyen de parois en carton-plâtre – mais aussi ses installations techniques aisément accessibles et modulaires peuvent être adaptées et/ou étendues relativement facilement afin de répondre aux besoins sans cesse en évolution de l’enseignement.

L’enveloppe est composée de cassettes de façade préfabriquées. Chacune comprend une structure en bois remplie de laine minérale et finie avec une tôle profilée dorée caractéristique. Le système de façade est voulu modulaire et donc facilement remplaçable par parties tout en rendant possibles d’éventuelles extensions. Nous évitons ainsi que le bâtiment scolaire ne puisse plus être utilisé comme tel dans dix ou vingt ans et doive être remplacé par une nouvelle construction.


Quel a été le plus grand défi ?

Dans ce projet, le plus grand défi fut incontestablement de réaliser un très large programme dans un quartier à l’habitat particulièrement dense, où l’espace ouvert de qualité est devenu un bien très rare. Le bâtiment a pour conséquent été conçu très compact, de sorte que son emprise au sol se limite au strict minimum. Nous avons ainsi pu maximaliser l’espace extérieur de l’école et même le compléter par une terrasse verte en toiture, sans saturer le bloc bâti. OSK-AR architecten et B612 Associates ont réalisé un nouveau bâtiment scolaire, mais ont en même temps fait en sorte que le site apporte une respiration à ce quartier très densément bâti.

 

Quelles leçons avez-vous tirées ?

Ce projet illustre bien combien il est important pour la durabilité d’un projet de prendre en compte dès les premières esquisses les méthodes constructives, les détails et même l’implantation des techniques. C’est seulement en concevant de façon raisonnée vraiment toutes les facettes du bâtiment sur les plans architectural, technique et structurel et de les accorder de manière optimale que l’on peut arriver à un résultat durable pleinement fondé. Même avant que le bâtiment ne soit construit, il faut déjà penser à son avenir lointain.

Chez OSK-AR architecten, nous cherchons toujours à concevoir un bâtiment qui soit flexible et à l’épreuve du temps – autrement dit : une structure offrant une grande liberté d’aménagement – qui puisse facilement être adaptée pour continuer à offrir dans le futur une réponse adéquate aux exigences sans cesse changeantes. Peut-être voudra-t-on faire du bâtiment scolaire un immeuble de bureaux ou une maison de quartier… Eh bien, ce sera possible. Un bâtiment flexible et à l’épreuve du temps rend ce genre de reconversions radicales possible.


Fiche technique :

Maître d’ouvrage : Administration Communale de Molenbeek Saint-Jean

Concepteurs : OSK-AR architecten & B612 Associates

Bureaux d’études : MK Engineering (stabilité), Balt Building Engineering (stabilité), ASM Acoustics (acoustique)

Entrepreneur général : BPC

Timing : achevé en 2019

Actualités - Vue d'ensemble