Etude de cas : Vandemoortele Food Experience Center, Gand | circubuild.be

Etude de cas : Vandemoortele Food Experience Center, Gand

  •   11 mars 2020
  • Wouter Polspoel

Le nouveau siège social de Vandemoortele à Gand peut accueillir 400 collaborateurs. Un atrium central, entouré d'ailes de bureaux, constitue le cœur du bâtiment. Il sert de lieu de rencontre pour les employés, les développeurs de produits, les chefs cuisiniers, les clients et les fournisseurs. Le credo de Vandemoortele, 'Shaping a tasty future', se traduit pleinement dans le bâtiment, baptisé Vandemoortele Food Experience Center. Le bureau d'architecte amstellodamois RAU a conçu ce bâtiment en collaboration avec le bureau anversois eld. VK Architects & Engineers, Ingenium et le Bureau De Fonseca ont été impliqués en tant que bureaux d'études. La construction circulaire a été le point de départ de tous les partenaires.

Les réponses aux questions ci-dessous ont été données par RAU et VK Architects & Engineers.

En quoi le bâtiment est-il circulaire ?

Le bâtiment a un potentiel circulaire maximal, car il a été conçu comme un dépôt de matériaux. Tous les composants sont connectés les uns aux autres de manière sèche, ce qui permet au bâtiment d'être totalement démontable. La structure porteuse - un squelette en acier - et les composants architecturaux associés tels que le mur-rideau, les éléments de façade en bois, le sol surélevé, les cloisons intérieures et les installations ont été complètement séparés les uns des autres et ont été construits de manière totalement modulaire. Par conséquent, tous les éléments peuvent être réutilisés sans perte de valeur après leur démontage. L'identité, la qualité et la quantité des matériaux utilisés ont été enregistrées sur Madaster. La valeur matérielle qui a été validée conduit à une dépréciation maximale d'environ 18%. La grande modularité se complète par une standardisation des profils et des ouvertures.

Quel a été le plus grand défi ?

Cela a été de créer un espace dans lequel le core business de Vandemoortele puisse être vécu et expérimenté tant par les clients que par les employés, mais pas au détriment d'un bon environnement de travail ni de la démontabilité de la construction. L'atrium, avec ses grandes cuisines particulières, les endroits dédiés aux ateliers, le restaurant et les espaces de réunion situés à différents niveaux relèvent ce défi et veillent à l'entrée de lumière naturelle dans le bâtiment et les ailes de bureaux. Dans le même temps, l'atrium est une vitrine pour les personnes circulant sur l'autoroute toute proche.

Quelles leçons avez-vous tirées ?

La conception d'un dépôt de matériaux nous a obligé à avoir une attitude différente. Le processus de construction se transforme en processus logistique. 'Réfléchir' devient 'anticiper'. Cela signifie que les matériaux de construction, les produits et les éléments sont envisagés différemment. La précision lors du processus de conception et de construction est essentielle pour toutes les acteurs du projet. Tout cela n'est bien sûr possible qu'avec un bon encadrement. Tout le monde doit travailler depuis le début dans la même direction. Nous avons également appris que les plannings serrés sont à éviter et que seuls les éléments structurellement nécessaires sont à prévoir dans des structures permanentes.

 

Fiche technique :

Maître d'ouvrage : Vandemoortele

Concepteurs : RAU en collaboration avec eld

Bureaux d'études : VK Architects & Engineers (structure), Ingenium (installations), Bureau De Fonseca (acoustique, physique du bâtiment)

Entrepreneurs généraux : Van Roey et Maes

Timing : janvier 2017-octobre 2019

Fiches d'entreprise liées


Actualités - Vue d'ensemble