Sphère, un pavillon d'accueil imprimé en 3D | circubuild.be

Sphère, un pavillon d'accueil imprimé en 3D

  •   12 févr. 2021
  • Michel Charlier

En octobre 2020, le pavillon Sphère, troisième bâtiment imprimé en 3D en France et premier en Normandie, a été livré à Harfleur. Ce bâtiment, conçu par le bureau Archétude est destiné au gardien et à l’accueil des locataires de logements sociaux rénovés par Bouygues pour le maître d'ouvrage Immobilière Basse Seine. Sphère résulte d’une nouvelle expérimentation d’impression 3D menée selon le procédé innovant développé par la startup hollandaise CyBe, qui propose une solution complète de construction en béton automatisée sur site. 

 

Cette nouvelle expérimentation d’impression 3D d’un bâtiment est la seconde après Yhnova, une maison imprimée en septembre 2017 pour Nantes Métropole Habitat. Dessiné par l’agence d’architecture Archétude, Sphère est un bâtiment indépendant de 29 m² qui abolit l’angle droit pour offrir un espace moderne et convivial. Il sera dédié au gardien et à l’accueil des locataires de 300 logements d’Immobilière Basse Seine répartis entre 4 bâtiments.

Un bâtiment imprimé en dix jours

Les murs sont réalisés en neuf pièces majeures verticales indépendantes de 2,5 m de largeur et jusqu’à 3,3 m de hauteur. Le robot de CyBe imprime directement sur site les parois en béton en différentes couches successives. Les murs sont composés de plusieurs peaux qui renferment l’isolant et une structure de chaînage.

La Sphère vient illustrer l’avancée que constituent les techniques d’impression 3D et leur changement d’échelle appliquée au secteur de la construction. Il met également en lumière les perspectives que ces technologies peuvent offrir pour bâtir plus simplement et plus durablement.

En effet, l’optimisation topologique perceptible dans cet ouvrage expérimental permet de ne mettre en œuvre que la matière nécessaire et ainsi de réduire les déchets (qui peuvent représenter jusqu’à 8% de la quantité de matière d’une construction) pour un impact environnemental maîtrisé.

« Nous sommes particulièrement enthousiastes de participer à cette réalisation originale et inédite. Il est nécessaire d’éprouver ces technologies innovantes et prometteuses. L’impression de béton offre des possibilités de formes nouvelles et inopportunes pour les techniques standards. Il faut confronter ce procédé aux réalités de mise en œuvre globales d’un projet et le coordonner aux autres ouvrages nécessaires à l’habitabilité d’un édifice », explique Antoine Lagarde, architecte du projet Sphère. « Il sera nécessaire ensuite d’apprécier ce procédé au regard des attentes environnementales actuelles et entériner ce qu’une rapidité d’exécution, une précision de réalisation, une diminution du besoin de matière, une réduction de la production de déchet et une souplesse de réalisation peuvent déjà nous promettre », conclut-il.

Une vidéo de l'impression 3D est visible sur cette page.

 

Actualités - Vue d'ensemble