Urban Sun : un exemple brûlant de biomimétisme | circubuild.be

Urban Sun : un exemple brûlant de biomimétisme

  •   25 janv. 2021
  • Wouter Polspoel

Traduire le génie de la nature dans la conception de produits, de processus et de systèmes pour résoudre les problèmes de nos sociétés industrialisées, voilà une des définitions du biomimétisme. L'artiste néerlandais Daan Roosegaarde l'a bien compris. Très bientôt, avec l'installation lumineuse Urban Sun, il proposera un produit qui pourra participer à la lutte contre le coronavirus.

 

Avec son innovante conception, Daan Roosegaarde veut permettre que les gens puissent se rassembler dans un lieu sans virus. Selon lui, son installation lumineuse a été inspirée par la découverte des scientifiques selon laquelle 99,9% du coronavirus peut être détruit avec une lumière UV-C d'une longueur d'onde de 222 nanomètres (nm).

En général, la lumière d'une longueur d'onde de 254 nm est utilisée pour tuer les virus et les bactéries dans les hôpitaux. Cependant, comme cette longueur d'onde est nocive pour les yeux et la peau, cette lumière ne peut pas être utilisée dans les espaces où se rassemblent des personnes. Par contre, une longueur d'onde de 222 nm est sans danger pour les humains.

Pour ce projet, Daan Roosegaarde s'est associé à des concepteurs, des ingénieurs, des techniciens et divers experts. Il appelle les partenaires de son équipe les 'architectes de la nouvelle normalité', car leur installation d'éclairage garantit que les rencontres sociales dans les espaces publics pourront à nouveau se dérouler en toute sécurité, malgré la COVID.

On ne sait pas encore quand l'installation sera mise en service, mais il est certain qu'elle le sera très bientôt. Plusieurs fabricants travaillent déjà sur des lampes UV qui n'utilisent que 222 nm de lumière, mais elles ne sont pas encore véritablement commercialisées.

Inspiré par le biomimétisme

Avec l'Urban Sun, Roosegaarde n'en est pas à son premier essai en matière de biomimétisme. Avec son Studio Roosegaarde, il a conçu des projets qui sont un mélange d'art et de technologie et qui sont destinés à contribuer à un meilleur environnement (notamment urbain). Par exemple, la Smog Free Tower, une tour de 7m de haut qui peut purifier l'air pollué. Dans le même ordre d'idées, il a également conçu le Smog Free Bicycle, un vélo qui absorbe l'air pollué et émet de l'air pur. Quant au projet Windvogel, il consiste en des cerfs-volants qui génèrent de l'énergie verte.

 

Actualités - Vue d'ensemble