La construction circulaire a-t-elle une influence sur la qualité de l’air ? | circubuild.be

La construction circulaire a-t-elle une influence sur la qualité de l’air ?

A long terme en tout cas, la construction circulaire a, de diverses manières, une influence positive sur la qualité de l’air.

En construction circulaire, les phases initiales du cycle de vie à long terme sont pratiquement supprimées en raison d’un engagement maximal à la réutilisation. L’extraction de nouvelles matières premières est minimisée, tout comme le transport du site d’extraction au site de production et la transformation des matières premières en nouveaux matériaux et produits. Cela a naturellement un effet positif sur la qualité de l’air puisque les particules émises lors de ces processus sont réduites au minimum.

Mais la construction circulaire aura également un effet positif sur la qualité de l’air lors de l’utilisation d’un bâtiment. Si l’on veut ‘boucler le cycle’ non seulement au niveau du matériau mais à tous les niveaux, il faut également agir sur le cycle énergétique. L’utilisation de combustibles fossiles et de combustibles dérivés du bois doit également être évitée, car une grande quantité de particules fines est libérée lors de la combustion du bois et parce que ces substances sont également des matériaux et ne devraient donc en principe plus être exploitées. Pour boucler la boucle du cycle énergétique, nous devons donc nous concentrer sur la limitation de la demande d’énergie et de la consommation d’énergie. Cela signifiera moins d’émissions et donc une meilleure qualité de l’air.

Une implantation circulaire du bâtiment - construire le bâtiment dans un endroit où l’utilisation des transports en commun et du vélo, ou éventuellement le covoiturage, sont encouragés - améliorera également la qualité de l’air.

Aujourd’hui, une grande quantité de particules fines est libérée lors de la démolition d’un bâtiment. Avec une construction circulaire, cela n’est plus vrai. Un bâtiment circulaire est démonté, ce qui a un impact minime voire nul sur la qualité de l’air.

FAQ - Vue d'ensemble

Réponse de

Mieke Vandenbroucke (VIBE) & Bart Humbeeck (Pixii)