Qu’est-ce qu’un ‘produit en tant que service’ ? | circubuild.be

Qu’est-ce qu’un ‘produit en tant que service’ ?

Le ‘produit en tant que service’ est un modèle économique – appelé également économie de la fonctionnalité - qui semble nécessaire pour passer à la construction circulaire.

Un aspect-clé de la construction circulaire est la réutilisation des matériaux. Cela nécessite donc une manière différente de penser et de travailler. Les fabricants ne doivent plus être considérés comme de simple fournisseurs et installateurs de matériaux et de produits, mais aussi comme des récupérateurs de ces produits après utilisation. En partant de ce point de vue, est né le concept de ‘produit en tant que service’, les produits n’étant plus vendus, mais proposés au consommateur ‘en tant que service’. En d’autres termes, le fabricant/producteur vend le service lié au produit et non plus uniquement le produit lui-même. Il reprend donc ce produit à la fin de sa durée de vie, afin qu’il puisse être réutilisé, entièrement ou en partie. Par exemple, on n’achète plus un siège, mais des ‘heures d’assise’, on n’achète plus de luminaires mais de la lumière, on n’achète plus de chaudière mais du chauffage…

Pour le fabricant et pour le client, le système est plus intéressant économiquement que le système linéaire et consumériste actuel. Le client ne doit pas investir dans l’installation, le fabricant fait d’une pierre deux coups. Pour commencer, il générera un flux de revenus soutenu en faisant payer à l’utilisateur du produit - ou du service en fait - des frais mensuels pour l’utilisation. Ensuite, puisque le produit reste propriété du fabricant, ce dernier doit en profiter pour le rendre le plus durable possible. Cela lui permettra par exemple de ne pas avoir à effectuer de réparations pendant la durée du contrat et il pourra réutiliser le produit ou des parties de celui-ci par la suite. De plus, pour des raisons d’organisation et de comptabilité, le fabricant peut placer la production et la livraison d’un ‘produit en tant que service’ dans deux entités juridiques distinctes -  une entreprise produisant traditionnellement et l’autre s’occupant de la gestion des produits -, ce qui est encore plus intéressant économiquement.

Les passeports matériaux sont étroitement liés au ‘produit en tant que service’. Si nous voulons réutiliser des parties d’un bâtiment, il est important que nous - et certainement les fabricants/producteurs - sachions bien quels matériaux et produits réutilisables ont été mis en œuvre dans ce bâtiment. L’idéal est donc que ces composants reçoivent systématiquement un passeport matériaux pour faciliter leur reprise et leur réutilisation.

FAQ - Vue d'ensemble

Glossaire

Réponse de

Wouter Polspoel (Palindroom)